Africa Forum 2017 saw the launch of the much anticipated African Market Research Association (AMRA) in Johannesburg, South Africa, on 16 and 17 February 2017. More than 120 delegates from 26 countries across Africa and the rest of the globe gathered in Johannesburg to celebrate the African insights industry, challenge the status quo, share experiences and learn from thought leaders about research innovations that work in Africa.

“The four year old AMRA dream became a reality during the two-day engagement. The pride in that achievement was evident. The spirit of Africa came alive through the diversity of presentations delivered, the many countries represented, the stories shared, the networks formed, the friends made.” says Jane Nzomo, AMRA Director for Eastern Africa and Managing Director of Consumer Options Ltd in Kenya.

Serge Mumbu from Target SARL Research and Consulting in the Democratic Republic of Congo agrees: “I welcomed the association with great enthusiasm because Africa could not remain behind in terms of forming a market research association. Professionals from many parts of the globe, including Asia-Pacific and Latin America, have already come together to promote best practice in market research and it was time for Africa to do the same, in a part of the globe that is increasingly attracting investors and multinationals because of positive growth and strong demographics”, making reference to the large potential market in Africa.

More than a third of all African countries were represented at the event, exceeding all expectations. The event was a joint effort of AMRA and the African market research associations AMISE (Morocco), MSRA (Kenya), NiMRA (Nigeria) and SAMRA (Southern Africa), and ESOMAR, the world research association, making it a truly African forum of international standing.  According to Temoiganage Nourou Aya, speaker and REM Africa delegate from Niger, “It was just fantastic! …AMRA Africa Forum 2017 brought together a miniature Africa.”

Beyond the African continent, the event had an international dimension, most notably through the participation of and well-received keynote addresses by ESOMAR’s Director General, Finn Raben about the value of research, and Berenike Ullman, Vice-President, Consumer and Market Knowledge, for Procter and Gamble IMEA (India, Middle East and Africa) about the transformation of Africa.

The high level client engagement at the event was noticeable, and one of the many highlights was indeed the clients’ panel discussion, facilitated by Sami Ghabrial, AMRA Director for North East Africa. The panel was tasked with answering two critical questions: what are the challenges clients are currently facing, and how can research help?

“It was really a great eye opener experience! Africa has numerous research opportunities that our industry is greatly underestimating. Clients see market research information in Africa as a scarce resource in the most needed area, and requesting research teams with analytical capabilities to take an immediate step forward” says Ghabrial, who is also Managing Director at Marketeers Research in Cairo, Egypt.

There was ample networking amongst clients and suppliers from the insights industry. Aya summarises his experience as follows: “Participants exchanged as if family during the coffee breaks, luncheons or networking dinners. Even though many delegates were meeting for the first time, it was like they had been friends for many years. By the end of the two days of networking, partnerships had been formed and these are already in the process of becoming reality.” In terms of great networking, Mumbu reiterates that “This has been both a great networking opportunity (lots of business cards were exchanged and contacts made)” and adds that the event was also a wonderful opportunity to learn more about the evolution of the African insights industry.

Leonie Vorster, AMRA Director for Southern Africa, says that, with the inaugural Africa Forum, AMRA’s work has only just begun “to truly take our rightful place on the global stage of the insights industry, and, indeed, as a continent. We will have succeeded when there is a strong and unique voice for and from Africa; when there is measurable growth in the African insights industry and we adhere to world-class research standards; when there is a significant African body of knowledge in and about the insights industry, that is ‘exported’ to the rest of the world; when cost-effective, value-adding research is the norm in Africa for clients across the globe.” AMRA is the voice of the insights industry in Africa, aiming to ensure industry standards in Africa, and to promote market research, including social research, opinion polling and data analytics, within Africa and to the rest of the world.

The next Africa Forum will be held in Nairobi, Kenya on 22 and 23 February 2018. According to Aya, “We cherish the memory of this wonderful event and hope that the memory will last. With this historic launching of the activities of the African Market Research Association, the insights industry in Africa has a bright future.” A bright future indeed!

French:

Africa Forum 2017 a vu le lancement de la très attendue Association Africaine des Études de Marché (AMRA) à Johannesburg, en Afrique du Sud, les 16 et 17 Février 2017. Plus de 120 délégués de 26 pays à travers l’Afrique et le reste du monde se sont rassemblés à Johannesburg pour célébrer l’industrie Africaine des études de marché, dépasser les status quo, partager les expériences et apprendre de leaders éclairés sur les innovations en teme d’études qui marchent en Afrique.

“4 années que nous nourrissions le rêve de créer AMRA et ce rêve est devenu réalité durant ces 2 journées d’engagement. Tout le monde était fier de ce succès. L’esprit de l’Afrique a pris forme à travers la diversité des présentations exposées, la multitude des pays représentés, les histoires partagées, le réseautage qui s’est formé, les amitiés construites.’’ Dit Jane Nzomo, Directrice AMRA pour l’Afrique de l’Est et Directrice Générale de Consumer Options Ltd au Kenya.

Serge Mumbu de Target SARL Research et Consulting en République Démocratique du Congo acquiesce : “Comme la plupart des participants, j’ai accueilli avec beaucoup d’enthousiasme l’association car l’Afrique ne pouvait pas en rester en matière d’association dans le domaine des études de marché. Les professionnels de nombreuses parties du globe (Asie-Pasifique, Amérique Latine) se sont déjà regroupés pour promouvoir les bonnes pratiques en matière d’études de marché et il était temps que l’Afrique puisse aussi se structurer, s’organiser d’autant que c’est une partie du monde qui intéresse de plus en plus les investisseurs et les multinationales entre autres à cause de la croissance positive et la forte démographie” faisant référence au grand potentiel du marché africain.

Plus du tiers des pays Africains étaient représentés à l’évènement, dépassant toutes les attentes. Cette manifestation est le résultat d’un effort conjoint entre AMRA, les associations africaines d’études de marché AMISE (Maroc), MSRA (Kenya), NiMRA (Nigeria), SAMRA (Afrique Australe), et ESOMAR, l’association internationale des études, qui ont résussi à en faire un vrai forum Africain de standing international.  Selon le témoignage de Nourou Aya, intervenant et délégué nigérien de REM Africa : “C’était tout simplement fantastique! …AMRA Africa Forum 2017 réunissait une Afrique en miniature.”

Au delà du continent Africain, l’évènement a eu une dimension internationale, en particulier à travers une intervention remarquée et remarquable du Directeur Général d’ESOMAR, Finn Raben à propos de la valeur des études, et celle de Berenike Ullman, Vice-Présidente, Consommateurs et Connaissance du Marché à Procter and Gamble IMEA (India, Middle East and Africa) sur la transformation de l’Afrique.

À cet évènement, le haut niveau d’engagement des clients de notre industrie était remarquable. D’ailleurs, l’un temps forts était sans aucun doute le groupe de discussion des clients, modéré par Sami Ghabrial, Directeur AMRA pour l’Afrique du Nord-Est. Il a été demandé au panel de répondre à deux questions clés : quelles sont les défis auxquels les clients sont confrontés aujourd’hui, et coment les études peuvent-il aider?

“C’était véritablement une grande expérience enrichissante! L’Afrique a de nombreuses opportunités dans le domaine des études que notre industrie a tendance à fortement sous-estimer. Les clients voit les informations provenant des études de marché en Afrique comme une ressource rare dans les domaines les plus demandés, et demandent aux spécialistes d’études avec des capacités analytiques d’aller de l’avant” dit Ghabrial, qui est également Directeur Général à Marketeers Research au Caire, en Egypte.

Il y avait également beaucoup de réseautage parmi les clients et les fournisseurs des études. Aya résme ainsi son expérience : “Les participants, les uns plus sympathiques que les autres, échangeaient en famille au cours de ces excellentes pause-café, déjeuners ou dîners de réseautage. Rencontrés pour la première fois pour certains, les participants affichaient une certaine sympathie… On aurait dit de vielles amitiés de plusieurs années. A l’issue de ces deux jours d’échange, des partenariats ont germé et sont déjà en train de devenir réalité.” En temre de grand réseautage, Mumbu confirme : “Cela a été à la fois une grande opportunité de networking (beaucoup de cartes de visites échangées et de contacts engagés)” et ajoute que la manifestation a été également une magnifique opportunités d’apprendre plus sur l’évoultion de l’industrie des études en Afrique.

Leonie Vorster, Directeur AMRA pour l’Afrique Australe, affirme qu’avec l’inauguration d’Africa Forum, le travail de AMRA ne fait que commencer pour “prendre notre vraie place au niveau global dans l’industrie des études, et bien sûr, en tant que continent. Nous aurons réussi quand il y aura une voix unique et forte de l’Afrique et pour l’Afrique ; quand il y aura une croissance mesurable dans le secteur Africain des études et que nous adhèrerons aux standards mondialement reconnus ; quand il y aura un corpus Africain de connaissance significatif à propos des du secteur des études, qui sera “exportée” au reste du monde ; quand des études when des études à forte valeur ajoutée avec un bon rapport coût/efficacité seront la norme en Afrique pour des clients à travers le monde”. AMRA est la voix du secteur des études en Afrique, ayant pour finalité de garantir les standards du secteur en Afrique, et de promouvoir ls études de marché, y compris les études sociales, sondages d’opinion et l’analyse de données, au sein de l’Afrique et vers le reste du monde.

Le prochain Africa Forum sera tenu à Nairobi, au Kenya les 22 et 23 February 2018. Selon Aya, “Nous gardons un beau souvenir de cette belle rencontre et espérons qu’elle se pérennise. Avec ce lancement historique des activités de l’Association Africaine des Etudes de Marché (AMRA) l’industrie des Etudes de Marché en Afrique a des beaux jours en perspective.” À n’en point douter, un avenir brillant!

 

AMRA Launch Exceeds Expectations!